CONTACT

A VOIR

GALERIE PHOTO

LA VIGNE

UN DOMAINE BIO

 

C’est entre Tonnerre et Molosmes, sur un terroir viticole d’exception au potentiel qualitatif équivalent aux plus beaux terroirs du Chablisien, que je cultive la vigne.

 

Le sous-sol est extrêmement calcaire, le sol est caillouteux et bien drainé, assurant ainsi au raisins une maturité optimale.

Les coteaux ont été planté selon une exposition optimale (sud, sud-est), sur de fortes pentes bénéficiant d’un très fort ensoleillement.

A ce jour les vignes se situent aux lieux dits

« Les Boutôts » et « Les Noirots », pour une superficie totale en production de 5 ha.

 

Afin d’exalter au mieux les atouts qu’offre ce terroir, j’attache une grande importance au mode de conduite de la vigne.

 

La qualité des vins dépendent en effet principalement de la qualité des raisins, Je centre mon activité viticole autour des trois principes directeurs que sont la maîtrise des rendements, la haute qualité sanitaire des baies et l’adéquation entre la maturité des raisins et les qualités organoleptiques des moûts.

 

HISTORIQUE DU DOMAINE

 

Mes aïeux (famille Delinotte et alliés) ont cultivé la vigne à Vaulichères et Molosmes pendant plusieurs siècles. Après la crise phylloxérique et plusieurs décennies d’abandon, Marie et Dominique Boudard, mes parents ont fait partie des premiers agriculteurs qui ont repensé, replanté et fait revivre le vignoble tonnerrois.

 

C’est ainsi que furent replantées les premières parcelle en 1990.

 

Après mes études de biotechnologies et de viticulture-œnologie, je dois bien avouer que mon plus grand plaisir a été de pouvoir replanter, en 1999, sur les parcelles des Noirots, cultivées  et vendangées jadis par Julia Delinotte ma trisaïeule.

 

LES TERROIRS

 

Chardonnay

Sur le domaine les vignes produisant les Bourgogne Tonnerre ont  27 ans. Elles sont exposées  sud  sur des pentes fortes et très bien drainées. Le sol  argilo-calcaire est peu profond et très caillouteux. Le sous-sol est constitué de marnes à Exogyres du Kimméridgien moyen à supérieur.

Ce sont ces particularités géologiques et topographiques qui confèrent à mes vins blancs leur caractère minéral  et leur finesse. Cultivé dans cette région très septentrionale de la Bourgogne le Chardonnay est délicat, droit et complexe.

 

Pinot Noir

Les vins de  Pinot Noir  que je produis sont récoltés sur 3 parcelles différentes. Elles ont en commun un sol argilo calcaire et un sous-sol  constitué de marnes à Exogyres du Kimméridgien moyen à supérieur.

 

La parcelle la plus âgée (20 ans) et exposée sud-ouest, située en haut de coteau sur un sol riche et très caillouteux, est généreuse. Le  sous-sol  est constitué de marnes à Exogyres du Kimméridgien moyen à supérieur. Les raisins qui en sont issus « pinotent »  franchement et gardent  une belle fraîcheur, c’est pourquoi ils sont réservés à la production de rosé de presse.

La seconde parcelle correspond à des plantations effectuées entre 2000 et 2003. Le sous-sol est un calcaire à Astartes du kimméridgien inférieur.  Ce sont des vignes adultes dont je maitrise bien la vigueur. Depuis 2014, en sus d’une culture en agriculture  biologique j’ ajoute à cette parcelle des préparations biodynamiques. Je récolte de jolis raisins bien mûrs et gardant un bel équilibre. Ils révèlent les caractères originaux du terroir de Tonnerre.

La troisième parcelle est exposée sud-est sur le terroir d’Epineuil. Elle a été plantée en  2008 sur un sous-sol  constitué de marnes à Exogyres du Kimméridgien moyen à supérieur. J’ai choisi  des espèces de Pinot Noir et de porte-greffes qui produisent des raisins à maturité précoce. La culture en biodynamie me permet aujourd’hui de bien maîtriser les rendements et d’obtenir des raisins de haute qualité gustative indispensable pour réaliser une longue cuvaison puis un élevage en fûts de chêne. C’est grâce à ces attentions particulières que cet Epineuil garde la typicité du Pinot Noir avec la profondeur et la complexité d’un Bourgogne.